Créer un template pour une orchestration symphonique - 3ère partie

Publié le par LeBeginner

Bonjour, 

Nous allons maintenant commencer à remplir notre "petit" template.

Commençons d'abord par la section des cordes (Strings). La section corde d'un orchestre symphonique se compose de 5 groupes différents qui sont, du plus aigu au plus grave :

  1. Les premiers violons (Violins 1)
  2. Les seconds violons (Violins 2)
  3. Les violons Altos (Violas)
  4. Les violoncelles (Cellos)
  5. Les Contrebasses (Double Bass)

Pour les bois (Woodwinds), on trouve généralement 4 groupes :

  1. Les flutes (Flutes)
  2. Les hautbois (Oboes)
  3. Les Clarinettes (Clarinets)
  4. Les Bassons (Bassoons)

Les Cuivres (Brass) se composent de :

  1. Les cors (French Horns ou simplement Horns). Pour les cors, vu que j'affectionne le style épique qui fait largement appel aux cors, je double la piste. Cela me permet d'écrire des pseudo divisi.
  2. Les trompettes (Trumpets)
  3. Les trombonnes (Trombonnes)
  4. Le Tuba (Tuba) - Il n'y en a qu'un seul et c'est bien suffisant

Pour les percussions, par défaut, je me contente des instruments suivant :

  1. Timbales (Timpani)
  2. Caisses Claires (Snares)
  3. Cymbales (Cymbals)

Enfin, je masque les pistes midi inutilisées. On doit donc se retrouver avec ça :

Bon, cela parait plutôt bien. Mais on est loin d'avoir fini. En effet, ce que nous avons là représente bien ce qu'on peut voir sur une partition, mais dans le cadre d'un séquençage midi, vous vous rendrez vite compte que cela ne suffit pas. Nous verrons plus tard comment améliorer cet aspect de notre template.

Nous allons maintenant voir comment adapter l'éditeur de partition à notre template. Pour ce faire, nous devons d'abord insérer un conteneur midi sur chaque piste midi. Cliquez sur Insert/New Midi Item.

et on obtient ceci:

Maintenant on peut ouvrir l'éditeur midi en double cliquant sur un des conteneurs. On s'assure que la track list est visible sur la droite de l'éditeur (menu Contents/Track List) et on rend visible toutes les piste avec un conteneur midi. Ensuite, on ouvre l'éditeur de partition (l'icone en forme de clé de sol). Et là, surprise, toutes les pistes se voient attribuées par défaut un système (Clé de Sol/Clé de Fa) comme pour un piano. Or, les instruments de l'orchestre sont monophoniques.

Remarque : même si les instruments à corde peuvent jouer plusieurs notes en même temps (double stops par ex.), ils ne peuvent pas réellement jouer 2 mélodies en même temps (comme une fugue sur un clavier), ce qui en font des instruments monophoniques.

Il faut donc régler toutes les portées pour qu'elles correspondent à l'instrument désiré. pour cela, on approche le pointeur de la souris de l'armature d'une portée. Lorsque le pointeur prend la forme d'une clé de sol avec 2 dièses, on effectue un click droit puis on sélectionne Default Clef et enfin le type de clef que l'on désire pour notre portée. On fait de même pour chaque portée de la partition.

Bien tout ça prend forme. Encore un petit effort et nous pourrons nous reposer. Nous avons maintenant quelque chose de très proche de la partition finale.

Les instruments transpositeurs

Nous voici à notre dernière étape (du moins pour cet épisode). On dit d'un instrument qu'il est transpositeur lorsque à la lecture d'un DO, il fait entendre une note différente correspondant à sa fondamentale naturelle. Ainsi le joueur de cor en Fa va lire un DO sur sa partition mais jouera le FA juste en dessous du DO indiqué.

Pour que l'éditeur de partition de REAPER en tienne compte, faites un click droit comme précédemment, mais cette fois-ci, rendez-vous au menu Default clef/Transpose display/Transposing instruments. Il ne reste reste plus qu'à repérer le bon instrument et le tour est joué.

Pensez à ajuster le nom de vos piste en fonction de vos instruments transpositeurs. Vous vous y retrouverez plus facilement. 

La suite au prochain numéro 

Bien, nous en sommes presque venus à bout. Le prochain tutoriel vous montrera comment corriger les faiblesses de notre template tel qu'il est actuellement. Pour ce faire, nous allons nous appuyer massivement sur le script Inspector.

à bientôt !

 

Commenter cet article