Créer un template pour une orchestration symphonique - 1ère partie

Publié le par LeBeginner

Bonjour,

Aujourd'hui, je vous propose de créer un template orchestral qui tienne la route et vous aide à devenir le prochain Hans Zimmer.

Pour créer ce template, j'ai choisi de travailler avec REAPER, Ancien adepte de Cubase, j'ai adopté REAPER pour sa modularité, sa puissance et sa stabilité et bien sûr son prix. Sans oublier le script Inspector de Stephane qui offre une incroyable flexibilité dans la gestion des articulations (voir post précédent). Pour autant, je n'ai aucun doute sur le fait que la procédure décrite ici peut être adapté à n'importe quel DAW (Logic, StudioOne, Abelton Live, Cubase, etc...)

Pour mon template orchestral, je vais travailler avec le East West Symphonic Orchestra Gold Complete. C'est une banque de sons très complète (33 Go en 16 bits) et très adaptée à la musique de film moderne. Elle est en outre très abordable puisqu'elle est disponible actuellement pour seulement $249 sur le site de Soundsonline (contre $2000 à ses débuts...).

Bon, maintenant, attaquons nous au problème. Un orchestre symphonique se compose de 4 sections : 

  • Les bois : flutes, clarinettes, hautbois, bassons,
  • Les cuivres : Cors, Trombonnes, Trompettes et Tuba, 
  • Les percussions : diverses et variées, mais principalement on trouve les timbales, les cymbales, et les caisses claires.
  • Les cordes : 1er violons, 2nd Violons, Violons Altos, Violoncelles et Contrebasses.

Sans RAM, tu rames !

Comme vous le voyez, cela fait du monde. On atteint facilement les 60 musiciens. Même en utilisant des samples audio représentants des sections entières d'instruments, cela représente pas mal de samples à mettre en oeuvre. Donc, mon premier conseil est le suivant : il vous faut un ordinateur bien équipé en RAM. Au moins 16 Go pour vous sentir à l'aise. 32 Go c'est mieux, mais c'est plus cher. J'ai personnellement opté pour 32 Go de DDR4 (voir article sur ma dernière config) et je ne le regrette pas ! Et un bon processeur aussi

Si votre ordinateur n'est pas assez puissant, vous devrez régulièrement exporter vos pistes midi en audio et purger votre RAM. J'ai longtemps fait ça (ça marche mais c'est lourd à gérer au quotidien). Honnêtement, vu le prix actuel de la RAM, n'hésitez pas trop.

Répartition du travail

Dans la mesure où nous avons 4 sections distinctes, je conseille aux utilisateurs du Play (le lecteur maison d'East West) de charger une instance du VSTi par section d'instruments d'orchestre. Pour ceux qui utilisent d'autres banques, par exemple les somptueuses banques de Spitfire Audio sous Kontakt, mon conseil reste le même. Outre une organisation plus simple (on ne mets pas 3 heures à trouver la bonne articulation du bon instruments parmi d'autres), cela permet aux différentes instances du sampler de se partager le travail. Chacune sa section. L'idéal, pour ceux qui le peuvent (pas avec Symphonic Orchestra Gold, désolé) serait de répartir les samples de chaque section d'instruments sur des disques durs séparés... Je sais ça fait cher à la longue.

C'est parti !

Notre première opération consistera à créer 4 pistes instruments avec chacune une instance du Play. Au passage, on active toutes les sorties audio du sampler. On leur attribuera plus tard les instruments.

L'étape suivante est évidente. On va créer les 16 pistes midi attachées à l'instance du sampleur. Pour ce faire REAPER dispose d'une fonction bien pratique. Il vous suffit de sélectionner la piste instrument puis de cliquer sur le bouton FX. Ensuite on fait un click droit sur la ligne indiquant le Play et on sélectionne Build 16 channels of Midi routing to this track. Il en résulte la création de 16 pistes midi attachées à votre piste instrument et parfaitement routées sur chacun des canaux midi du lecteur Play.

On doit se retrouver avec 16 pistes midi, 1 piste Instruments et 9 sorties audio Stéréos, soit 26 pistes au total. Sachant que l'on va utiliser 4 instances du Play, on aura donc un projet de 104 pistes au moins. Ouf !

Pas de panique beaucoup de ces pistes ne serviront probablement pas mais elle servent de réserve et ce n'est pas inutile parfois.

Nommez votre première instance du Play (Dans notre cas, on l'appellera "Woodwinds", en bon français). Recommencez trois fois cette série d'opération et nommez les 3 nouvelles instances du Play respectivement "Brass", "Percussion" et "Strings".

Petite Astuce pour REAPER : Si vous nommez votre piste instrument avant de créer les pistes midi qui lui seront dédiées, lors de la création de ces pistes Midi, le nom de la piste instruments leur sera attribué. Pratique pour s'y retrouver quand au final on va avoir 64 pistes midi !

Voilà finie notre première étape. On se retrouve la prochaine fois pour la suite des opérations.

@+

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article